L'historique des PEP 34

En 1923, l’ Association Départementale des Pupilles de l’Enseignement Public de l’Hérault - l’ADPEP 34 - dépose ses statuts. L’année suivante, elle prend en charge la gestion et l’animation d’un établissement appartenant au Conseil Général de l’Hérault et situé à Bayssières près de St Pons de Thomières. Il s’agit d’un internat ayant pour vocation d’accueillir des enfants de santé précaire qui pourront y suivre une scolarité adaptée à leur état.
 
Après la seconde guerre mondiale, fidèle au principe de solidarité l’ AD P E P 34 crée un réseau de centres de vacances : Douch, Caraman, La Blanque, Malibert, Vaysse- Plégade ( transmise par la ville de St Jean de Fos ) , le centre de Palavas les Flots légué par l ‘association du Sou des Ecoles Laïques, les centres de vacances maternels de Claire Fontaine à St Pons, les Babychous à Sète et le centre des Angles ( 66 ).
 
A la fin des années 50, l’association a créée un internat pour enfants de mariniers et de forains qui deviendra par la suite une Maison d’Enfants à Caractère Social ( M E C S ), financée par le Conseil général de l’Hérault.
 
Œuvre complémentaire de l’Education Nationale, l’AD PEP 34 a développé également, dès les années 70, un ensemble de classes transplantées :
- classes de neige et classes vertes aux Angles
- classes de mer ( à Sète d’abord, avant le transfert du centre à Valras )
- classes vertes et rousses à Malibert
 
De 2001 à 2007, l’AD PEP 34, en partenariat avec l’Education Nationale, a assuré la gestion des Auxiliaires de Vie Scolaire ( A V S ) pour aider les enfants porteurs de handicaps dans la poursuite d’une scolarité normale .
Depuis 2001, l’AD PEP 34, en partenariat avec l’Education Nationale, assure la gestion du Service d’Aide Pédagogique à Domicile ( S A P A D ) qui permet aux enfants malades ou accidentés de continuer leur scolarité.